La grande distribution toujours dans le cœur des Français

Malgré la hausse des prix en point de vente, la grande distribution continue de bénéficier d’une image positive auprès des Français. Nos compatriotes apprécient en particulier les magasins, qu’ils trouvent utiles, accessibles et dynamiques.

Bonial et l’institut Opinion Way ont effectué une étude sur le rapport des Français au commerce et à la grande distribution. Il en ressort que la grande distribution reste dans le cœur des Français car 55% en ont une bonne image. En particulier les magasins physiques. En effet, 21% des consommateurs réalisent encore essentiellement leurs achats en point de vente, contre 14% en ligne et 20% en multicanaux.

Beaucoup de sentiments positifs en magasins

Aussi, les Français considèrent les magasins comme utiles (94%), contre 87% pour l’e-commerce. D’ailleurs, 83% préfèrent effectuer leurs achats alimentaires dans ces points de vente traditionnels pour un produit et un prix équivalent. Lorsqu’ils s’y rendent, ils éprouvent des sentiments positifs (67%). Par exemple la curiosité (36%), le plaisir (33%), l’envie (27%), l’intérêt (23%) et la liberté (20%).

Utiles pour la vie locale et le développement économique

Selon les Français, les magasins sont importants pour la vie locale (87%), leur contribution au développement économique de la France (84%) ou encore leur rôle social pour la nation française (84%). Ils sont également utiles pour la création d’emplois qualifiés dans le pays (18%) et pour leur apport au dynamisme des territoires (13%). En outre, 70% des Français les considèrent comme une source d’inspiration. 

Un rôle à jouer pour la défense du pouvoir d’achat

C’est pourquoi 61% d’entre eux souhaitent avoir plus de magasins à proximité de leur domicile. Mieux, 89% estiment qu’il est indispensable de conserver les points de vente en France. Néanmoins, dans ce contexte d’inflation, 82% des Français pensent que la grande distribution a un rôle à jouer pour la défense du pouvoir d’achat, tandis que 59% croient qu’elle y contribue déjà.

De l’ambivalence de l’IA

Par ailleurs, s’ils restent majoritairement optimistes sur l’avenir de la grande distribution (57%), les Français anticipent une accélération de la disparition des magasins physiques (67%). En outre, 78% pensent que l’intelligence artificielle risque d’entraîner la suppression d’emplois. Cependant, cette technologie serait indispensable pour rester compétitif (42%) et créer de nouvelles opportunités (36%).

Keep Exploring
Livraison de courses : des startups chrono à la main