Casino Supermarché

Casino va se séparer de ses activités en Amérique latine

Engagé dans la cession de ses magasins en France, Casino a décidé de se séparer aussi de ses activités en Amérique latine. Le distributeur stéphanois devrait bientôt perdre sa filiale brésilienne, Grupo Pão de Açucar (GPA), et peut-être aussi le groupe Éxito, présent en Argentine, Colombie et Uruguay.

Casino a annoncé lundi que sa filiale brésilienne, Grupo Pão de Açucar (GPA), prévoit de lancer une éventuelle offre primaire d’actions. Dans ce cadre, les actionnaires sont convoqués à une AG le 11 janvier prochain, pour délibérer notamment sur une augmentation du capital. Ils devront également se prononcer sur de nouvelles nominations au conseil d’administration.

La vente des parts du groupe Éxito en préparation

Casino pourrait ainsi perdre le contrôle de GPA, qui emploie les trois quarts de ses 200 000 salariés à travers le monde (chiffre à fin 2022). Le retailer tricolore prépare également la vente de ses parts dans le groupe Éxito, présent en Argentine, Colombie et Uruguay. Il détient actuellement 34,05% de cette enseigne et sa filiale GPA 13,31%.

Une offre publique qui court jusqu’à la fin janvier

Comme annoncé en octobre, c’est Grupo Calleja qui doit récupérer ces parts. Le groupe salvadorien a fait paraître dimanche le premier avis de l’offre publique d’achat qui sera lancée en Colombie en décembre pour s’achever d’ici la fin de janvier prochain. Grupo Calleja doit aussi lancer une offre publique d’achat aux États-Unis, où Exito est coté.

Casino étranglé par une dette colossale

Ces cessions et ventes d’actions font partie d’un vaste plan de restructuration de la dette de Casino. En grandes difficultés financières depuis plusieurs mois, le distributeur français cède à tour de bras ses magasins aux concurrents. Il a récemment vendu des murs à Intermarché.

Keep Exploring
Carrefour va couper dans ses effectifs en France