Supermarché

“Les prix engagés” de Carrefour : mobilisation pour le pouvoir d’achat des Français

Depuis le début de la crise sanitaire, les enseignes du secteur du retail se sont mobilisées pour faire face à la pandémie et assurer la continuité de la distribution alimentaire. Cette période a renforcé de nouvelles tendances de consommation telles que le e-commerce, le consommer local et le made in France, qui se sont ancrées dans les nouvelles manières de penser la grande distribution. Dernièrement, Carrefour a lancé une initiative en faveur du pouvoir d’achat des français avec ses  “prix engagés”, liant préoccupations anciennes et tendances actuelles.

Prix bloqués et made in France 

Intermarché, E.Leclerc, Carrefour, nombreuses sont les enseignes de la grande distribution qui se sont engagées à bloquer les prix de milliers de produits, alors que le budget dédié aux courses alimentaires augmentait pour les consommateurs en période de confinement. A titre d’exemple, le 31 mars, le distributeur E.Leclerc annonçait sur son compte Twitter que les prix de 4000 produits Marque Repère allaient être bloqués pour préserver le pouvoir d’achat des français. 

C’est dans cette lignée que Carrefour a décidé de s’engager, à travers sa campagne “Les prix engagés”. Dans un communiqué de presse, Carrefour revient sur cette mobilisation : “Afin de soutenir aujourd’hui le budget des ménages, l’enseigne réaffirme ses engagements. Engagement pour le pouvoir d’achat, engagement en faveur de la qualité des produits à marque Carrefour, engagement en faveur du soutien à la reprise du tissu économique et industriel Français”.

A travers cette campagne de communication, le groupe lie son soutien aux producteurs à la défense du pouvoir d’achat des Français. Ces prix garantis au plus bas concernent près de 500 produits de grandes marques nationales. Le bien manger est privilégié, avec la mise en avant de produits fabriqués partout en France, qui excluent 100 substances controversées.

Une campagne plurimedia

La campagne de communication s’axe autour d’un spot publicitaire aux accents bleu-blanc-rouge. A base d’une succession d’images “recyclées”, et d’une voix off légèrement décalée, cette vidéo est diffusés depuis le 31 mai, et le sera jusqu’au 20 juin. 

Dans la lignée d’une campagne mass media dont la portée doit être maximale, ce spot s’accompagne d’une théâtralisation en magasin et d’une campagne dans la presse quotidienne régionale en fil rouge pendant 4 semaines jusqu’au 15 juin. Ces diverses formes de communication s’inscrivent dans une période de valorisation des produits fabriqués en France : “le mois qui aime la France”.

Keep Exploring
Magasin Ikea
Ikea et Conforama : pourquoi les enseignes n’ont pas rouvert leurs magasins le 11 mai ?