Supermarché

Quelle rentrée 2020 pour la consommation : les analyses du patron de Système U

La crise sanitaire a lourdement ébranlé la croissance économique française, en grande partie dépendante de la consommation des ménages. Selon Dominique Schelcher, patron de Système U, la rentrée 2020 sera un indicateur décisif de l’état économique du pays au drapeau tricolore. Entre dépense massive et épargne des ménages français, rien n’est encore assuré.

Le règne de l’incertitude 

La période que nous allons connaitre sera indéniablement marquée par le règne de l’incertitude. C’est d’ailleurs ce qu’indique Dominique Schelcher, président de Système U, qui a fait le point sur la croissance économique française sur le plateau télévisé de Good Morning Business. En raison notamment du manque de visibilité sur l’avenir, il reste difficile, selon lui, d’en tirer des conclusions après le passage d’une crise sanitaire et économique sans précédent. Et si la grande distribution a pu tirer son épingle du jeu pendant et après le confinement, la rentrée reste pour bon nombre d’acteurs une étape majeure dans la relance économique. 

Pendant le confinement, le président de Système U note que les Français se sont davantage orientés vers l’alimentaire avant de voir cette tendance ralentir après l’annonce du déconfinement. Avec le déconfinement, ils se sont tournés vers le secteur des équipements, tels que l’électroménager ou encore l’ameublement d’extérieur. Il explique notamment que « cette consommation soutenue fait que les prévisions qui étaient assez sombres pour le deuxième trimestre sont finalement meilleures que prévues ». Par ailleurs, il remarque que la consommation retrouve progressivement son rythme de croisière.

La consommation française, facteur de croissance économique majeur

Le président de l’enseigne de grande distribution estime que septembre 2020 sonnera le retour de la consommation. Quelles en sont les raisons ? Le confinement a mis en berne la consommation des Français et la fermeture de la majorité des enseignes leur a permis d’épargner. Et pas qu’un peu : 75 milliards d’euros. À cet effet, Dominique Schelcher se demande si les Français vont rattraper leur consommation et faire à nouveau confiance à l’économie. Le doute persiste mais il rappelle que la France a mis en place « un plan social ». 

En effet, le manque de visibilité sur l’avenir ainsi que les tensions sur l’emploi entretiennent ce climat de défiance des Français à l’égard de la consommation et c’est ainsi que l’épargne peut être privilégiée. Or, le patron de Système U affirme que le facteur majeur de la croissance économique en France est la consommation. 

Un autre facteur entre en ligne de compte dans cette course à la croissance. La crise économique n’a pas épargné certains ménages qui ont pu voir leur pouvoir d’achat baisser pendant le confinement. Dans ce cas, la reprise de la consommation est un peu plus compliquée, et ces ménages porteront une attention plus grande à leurs dépenses en termes de prix comme de quantité. Il est donc crucial, selon Dominique Schelcher, de voir comment ces ménages vont se comporter à la rentrée. 

Les Français vont-ils jouer la carte de la sécurité et épargner ou bien vont-ils profiter de leur épargne et consommer à nouveau ? La question reste ouverte. 

Keep Exploring
logo casino
Groupe Casino, une croissance dopée par le marché français, le e-commerce et l’Amérique latine