Monoprix

Amazon et Monoprix étendent leur service de livraison ultra-rapide partagé à Bordeaux

Le confinement a beau être terminé, la grande distribution continue sa digitalisation pour offrir des services plus sûrs et rapides à des consommateurs à présent coutumiers des commandes en ligne. Même les chaînes versant dans les commerces de proximité s’y emploient, comme Monoprix, qui s’est récemment associé à Amazon Prime pour lancer son service de livraison à Bordeaux.

Force est de constater que la tendance au e-commerce est là pour durer, ne serait-ce qu’au regard de la recrudescence du nombre de cas de coronavirus en France et des nouvelles mesures sanitaires prises par le gouvernement.

Monoprix et la grande distribution 2.0

Les consommateurs restent méfiants et tentent de limiter leurs déplacements à l’extérieur. Ils se sont par ailleurs habitués à commander en ligne, et ce qui devait être une passade s’est convertie en un véritable phénomène de société. Les chaînes de supermarchés se trouvent dans la nécessité de revoir leur stratégie retail : E. Leclerc, qui a vu l’activité de ses drives augmenter de plus de 80% dans certaines régions, a par exemple décidé de revoir son interface de vente en ligne.

Monoprix compte également renforcer sa stratégie digitale et, après avoir lancé des chariots connectés dans certaines boutiques parisiennes, poursuit ses actions sur la livraison à domicile. Plusieurs projets ont déjà vu le jour à Paris, Lyon et Nice et la chaîne met à présent le cap sur Bordeaux et ses alentours. Pour ce faire, elle a fait appel à Amazon Prime. Les habitants de la région ont maintenant accès à une sélection de 7 000 références dont 1 600 relèvent de la marque Monoprix. Il leur suffit de créer leur panier sur le site Monoprix et celui-ci est livré en l’espace de deux heures, de 14h à 22h du lundi au samedi et de 10 à 14h le dimanche.

Amazon grand vainqueur de la crise ?

Amazon semble sortir de la crise renforcé, malgré les polémiques qui ont touché le groupe. Le géant du e-commerce avait notamment profité des problèmes de pénuries et de la numérisation des courses pour doper ses ventes de produits d’épicerie, pour lesquels la firme avait augmenté sa capacité de livraison de 160%. Celui qui était à l’assaut des centres commerciaux aux Etats-Unis il n’y pas si longtemps renforce également les alliances et sa place dans la grande distribution.

Ce dernier partenariat avec Monoprix consacre sa présence dans le secteur, d’autant plus que les clients peuvent confectionner leur panier et suivre leur commande en temps réel sur le site Amazon ou sur l’application Prime Now. Être membre assure en outre un certain nombre d’avantages non négligeables, dont l’accès à la livraison gratuite.

Keep Exploring
vins sur un rayon
Carrefour veut lutter contre la baisse de la consommation de vin en France