Melons

Des agriculteurs du Vaucluse s’agacent contre les promesses de la grande distribution

Les agriculteurs du Vaucluse formulent à nouveau leurs reproches à l’encontre de la grande distribution. La Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles et les Jeunes Agriculteurs critiquent le retour sur les étals des fruits et légumes importés depuis l’étranger. Ils accusent ainsi les supermarchés de ne pas avoir respecté leur promesse de soutenir la production locale depuis le déconfinement.

La désertion des produits locaux sur les étals suscite l’indignation des agriculteurs

Si la grande distribution a choisi de soutenir la production locale pendant la crise, il n’a pas fallu longtemps pour que l’on retrouve de nouveau des fruits et légumes importés depuis l’étranger sur certains étals. C’est en tout cas ce qu’a constaté Sophie Vache, présidente de la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles de Vaucluse. Selon le syndicat et les Jeunes agriculteurs, les supermarchés auraient, depuis le déconfinement, délaissé les produits régionaux au profit des produits étrangers.

Julien Bernard le vice-président des Jeunes agriculteurs déplore, quant à lui, la disparition du melon français, remplacé par les melons espagnols. S’adressant aux distributeurs, Julien Bernard peine à comprendre ce choix alors que « nous sommes en Vaucluse, dans un pays de production de fruits et légumes ». Il dénonce le gaspillage et reproche aux distributeurs de contribuer à la détresse des producteurs qui ne sont pas payés au juste prix

😡 Un scandale !! Le magasin Grand Frais Avignon impose à ses clients des melons importés d'Espagne ! Après les beaux…

Publiée par Jeunes Agriculteurs Vaucluse sur Samedi 13 juin 2020

Encourager la grande distribution et sensibiliser les consommateurs

Afin d’encourager la grande distribution à continuer les efforts initiés depuis le début de la crise, les Jeunes Agriculteurs élaborent en ce moment un projet de classement des différentes enseignes. Ce classement, qui sera très probablement communiqué aux consommateurs, recensera les enseignes les plus vertueuses et celles qui le sont moins envers les producteurs locaux.

Des actions de sensibilisation vont être prochainement menées par les Jeunes agriculteurs auprès des consommateurs. L’objectif est clair, ils souhaitent porter leur voix et se faire entendre auprès des grandes surfaces, maillons centraux de la chaîne alimentaire. Les Jeunes agriculteurs soulignent en effet les bonnes habitudes de consommation adoptées par les consommateurs depuis le début de la crise ainsi que les initiatives prises par la grande distribution en faveur de la production française. Et pour faire perdurer ce cercle vertueux du consommer local, les grandes surfaces ont un grand rôle à jouer. Pour ce faire, le secteur devra continuer à participer à la juste rémunération des agriculteurs.

Ces derniers mois ont prouvé qu’il était possible pour la grande distribution de distribuer des produits locaux. Mais à long terme, pourra t-elle tenir le rythme ? Les grandes surfaces devront indéniablement s’adapter aux évolutions alimentaires et aux nouvelles exigences du consommateur, héritées de la crise.

Keep Exploring
Logo C&A
Géant Casino : Des corners C&A en tests dans 7 hypermarchés